Les robots-coursiers au CHU de Nantes : on aime beaucoup et vous ?

Le CHU de Nantes a créé le Cetres (centre de traitement des endoscopes souples) pour regrouper ses 7 centres de désinfection et a mis en des robots-coursiers pour faciliter le transport des endoscopes.

Repenser sa logistique des derniers mètres

  • Réduire les temps de trajet du personnel : finis les déplacements entre services pour emmener/récupérer des endoscopes propres ou sales.
  • Mutualiser les missions de désinfection de matériel : les robots sont utilisés quand il y a un besoin, ce qui permet de lisser la charge de travail pour la désinfection des endoscopes.
  • Fiabiliser le temps de transport : le robot est autonome. Il prend l’ascenseur, ouvre des portes motorisées, évite les obstacles, prévient lorsqu’il est arrivé à destination…
  • Gagner du temps : moins de 30s et un appui sur l’écran du robot pour s’identifier, ouvrir le robot, récupérer/déposer un endoscope et faire repartir le robot à sa prochaine destination.

"Nous avons gagné en disponibilité. De quatre allers-retours organisés par jour auparavant, nous sommes aujourd’hui à 55 allers-retours par jour. Et cela peut s’appliquer à de nombreux domaines d’applications : Livraison / récupération des endoscopes, poches de sang, pharmacie, prélèvements..." 5 questions à Tony Perlemoine, Responsable projets logistiques CHU Nantes)

Je consulte l’interview


Vous souhaitez vous aussi partager un projet mis en place dans votre établissement ?

Vous avez mis en œuvre une idée pratique et inventive dans votre établissement ? Vous avez mis en place un nouveau dispositif améliorant le quotidien, économiquement intéressant et soutenable ? Proposez votre idée !

Je propose mon idée

Contact(s)