TSN : « Les SI répondent aux défis de l’accessibilité et de la continuité des soins », ARS Auvergne-Rhône-Alpes

Pourquoi l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a-t-elle rejoint le programme TSN ?

De manière générale, les stratégies nationales et régionales d’organisation des soins se fondent sur la notion de parcours, avec un focus particulier sur le sujet  de la coordination des cas complexes. Ces derniers font souvent appel à de multiples intervenants. De ce point de vue, les systèmes d’information sont d’une grande importance pour assurer la circulation de l’information entre des intervenants travaillant dans des lieux différents avec des enjeux parfois également différents.

Les systèmes d’informations ne sont pas un sujet uniquement technique. Ils répondent à deux défis du système de santé, dont l’accessibilité et la continuité des soins.

Ce postulat nous a conduits à rejoindre le programme territoire de soins numériques. Nous pouvions en outre nous appuyer sur des points forts organisationnels en région Rhône-Alpes, dont l’existence de coopérations opérationnelles, des réseaux, des filières gérontologiques et des outils régionaux de partage d’information et d’orientation des patients. La dernière raison soutenant notre candidature et notre intérêt pour ce programme est la motivation partagée des acteurs de santé du territoire.

Dans quelle mesure votre projet TSN sera-t-il utile au système de santé ?

La circulation de l’information est indispensable pour assurer la fluidité de ces parcours de santé, au regard de leur complexité, et pour éviter les ruptures dont les conséquences sont difficiles pour l’usager comme au niveau financier.

Contact(s)