Soins critiques et crise sanitaire : enseignements organisationnels au niveau européen

Le 16 juin a eu lieu la conférence "Soins critiques et crise sanitaire : quels enseignements organisationnels au niveau européen ?" organisée dans le cadre de la Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne, avec l'Association européenne des directeurs d'hôpitaux. Des professionnels et experts de différents pays européens ont confronté leurs expériences de la gestion de la crise sanitaire au niveau des soins critiques et dressé des perspectives communes. Une belle façon d’initier une communauté européenne des soins critiques !


Ouverture de l'Anap et l'AEDH

Mona Krichen (Anap) et Philippe Blua (AEDH), ont inauguré cette conférence. “Une communauté européenne des soins critiques a fait ses premiers pas et poursuivra avec nous le travail qui reste à accomplir”. 

Le programme

Au programme, des Keynote et des tables-rondes sur :

  • la définition unifiée des soins critiques européens
  • les approches actuelles et futures du besoin en lits de soins critiques à niveau européen
  • les ressources humaines en soins intensifs
  • la collaboration européenne en soins critiques…

CONSULTER LE PROGRAMME


Soins critiques en Europe : vers une définition commune

La pandémie a révélé la difficulté de comparer l’offre en soins critiques entre les pays européens. Le nombre de lits de soins critiques oscille entre des taux allant de 4 à 14 lits pour 100 000 habitants. Cette disparité apparait d’abord comme le reflet de différences entre pays européens dans la définition des soins critiques.

David Morgan, expert de l’OCDE, a rappelé l’importance de recueillir et d’harmoniser les données pour comparer les systèmes européens. Il a annoncé un prochain rapport qui s’appuiera sur une définition commune et intègrera également les questions relatives aux ressources humaines. 

Adapter l’offre de soins critiques aux besoins : approches actuelles et futures dans l’UE

Table ronde avec Pr Marc Leone (France), Pr Gernot Marx (Allemagne), Dr Michael Power (Irlande) et Pr Quirino Piacevoli (Italie) 

Les crises sanitaires ont rythmé l’évolution des pratiques en santé favorisant l’appropriation de solutions innovantes. La crise COVID a entraîné une augmentation de l’offre de soins critiques à travers une coordination des structures à plusieurs niveaux et a mis en évidence des organisations pertinentes de l’offre.

Plusieurs propositions ont été faites par les intervenants : diffusion du modèle "Hub & Spoke", appliqué en Irlande, filiarisation des soins critiques et gradation de l’offre, incluant des structures d’aval et le développement de solutions de partage de l’information et de l’expertise, échanges entre équipes européennes pour faire face collectivement.


Repenser l’organisation des équipes de soins critiques

Table ronde avec Pr Olivier Joannes-Boyau (France), Pr Ralf Kuhlen (Allemagne), Dr Leticia Moral (Espagne) et Pr Jean-Paul Mira (France)

La réponse à une crise sanitaire repose sur une mobilisation adéquate des ressources soignantes. Pour certains intervenants, c’est une incitation à repenser le modèle actuel d’organisation des soins afin qu’il soit à même d’affronter une nouvelle crise, par exemple par une réserve soignante.

En effet, l’augmentation des ressources soignantes sans refonte de l’organisation des soins n’apparaît pas comme une réponse appropriée. Pour d’autres (Espagne), l’enjeu est plutôt de miser sur la flexibilité des soignants, en favorisant la répartition des tâches, la coopération et la mobilisation des personnels d’un établissement à l’autre.

Nos organisations actuelles ont pu affronter la crise mais au prix d’une réduction de l’offre de soins pour les patients non-COVID. Les premiers éléments d’analyse montrent que cette population a subi une surmortalité. Cet échec éclaire encore plus la dimension éthique du soin et en particulier pour les soins criques. Ces questions sont ouvertes avec des réponses propres à chaque pays si ce n’est régions. Leur partage et mise en commun au niveau européen représentent une grande source d’enseignements. 

Vers une collaboration européenne en soins critiques ?

Table ronde avec Pr Pierre Albaladejo, Pr Julien Pottecher, Dr Myriam Combes et Dr Laurent Heyer (France)

La crise a fait émerger la richesse des organisations et des approches pour répondre à un même défi. En matière de coopération, la crise pandémique a été vécue comme "une parenthèse " qu’il convient de ne pas refermer mais de capitaliser. Les propositions faites lors de cette table ronde :

  • Construire des réponses territoriales aux crises : groupement des commandes européennes dans l’approvisionnement des médicaments et matériels, mise en commun des infrastructures et des équipes, etc.
  • Diffusion du modèle d’organisation territoriale de l’offre en réseau (Hub & Spoke) renforcé par des filières graduées. Les liens entre chaque nœuds (Hubs) sont solidifiés par l’amélioration de la circulation de l’information, des mutualisations des soignants ou expertises et les éventuels transferts sécurisés de patients. 

Accompagner la réorganisation des soins critiques

L'optimisation des parcours de patients de soins critiques est stratégique pour sécuriser l'activité hospitalière en France : la publication "Accompagner la réorganisation des soins critiques" met à votre disposition une offre complète pour analyser les parcours de soins critiques, construire puis réguler leurs filières et fluidifier les trajectoires par leur informatisation. Trois volets à consulter :

  • "Parcours de soins critiques : analyse et recommandations", pour analyser les filières et les trajectoires de patients de soins critiques.
  • "Régulation des soins critiques : les filières territoriales", pour structurer une offre en adéquation avec les besoins de la population. "
  • Informatisation des soins critiques : enjeux et solutions", pour faciliter le recueil et la transmission de l'information sur le patient des soins critiques afin de sécuriser les trajectoires.