Accueil

28 février 2022

#gaspillage #bilan carbone

Crédit photos : Centre Hospitalier de Niort

Le CH de Niort met au point 2 outils de sensibilisation gratuits et faciles à utiliser, dans le contexte de sa démarche de développement durable

  • RestoGaspi mesure le gaspillage alimentaire dans les établissements
  • Carbon Meal calcule le bilan carbone de chaque repas
  • 2 outils pour élaborer des plans d’actions et réduire le gaspillage et le bilan carbone des repas
  • RestoGaspi et Carbon Meal sont accessibles gratuitement en ligne, faciles à utiliser et sans formation ni création de compte
  • Des outils conçus par le CH de Niort et développés par Sémaphore

6 questions à Bernard Jourdain

Bernard Jourdain, responsable développement durable du Centre Hospitalier de Niort

Dans quel contexte sont nés ces deux outils ?

Dans le cadre de son programme de développement durable 2017-2020, le Centre Hospitalier de Niort s’est donné pour objectifs de réduire le gaspillage alimentaire et le développement de l’approvisionnement bio et local dans la restauration. Ces actions figurent dans un projet alimentaire plus large visant également à diminuer l’impact de la restauration dans le bilan carbone du centre hospitalier.

Comment avez-vous mené cette démarche ?

Notre projet a consisté à analyser les étapes de production, transformation, distribution et consommation des repas au sein du CH. Nous avons recruté un bureau d’études pour nous accompagner. Ce projet s’est déroulé sur 3 ans et a intégré des professionnels de la restauration dès le début. Nous avons commencé cette étude par l’analyse détaillée de nos déchets, afin de disposer d’une évaluation précise de notre gaspillage sur les différents stades de la production et de distribution des repas.

La réalisation du projet répond-t-elle pleinement à l’objectif initial ?

Oui. Les résultats répondent à nos attentes même si l’apparition du Covid est venue perturber la mise en œuvre des actions d’amélioration. Nous avons modifié l’offre alimentaire proposée aux patients, tout en répondant à des critères de qualité des repas, et nous avons constaté une baisse immédiate du gaspillage. Nous continuons le travail et les actions et commençons à intégrer des produits bio et locaux dans les repas. Nous avons également modifié le cahier des charges du marché alimentaire que nous venons de lancer. Pour les fruits et légumes frais, un marché à part va être lancé en juin prochain pour augmenter la part des produits locaux et bio.

Quels autres bénéfices avez-vous obtenus ?

Nous avons intégré les réseaux d’acteurs des produits locaux et bio de la région et du département afin de mieux connaitre leurs produits et leurs capacités de production.

La création des outils nous a permis de rencontrer des acteurs nationaux sur les mêmes problématiques et nous avons pu échanger sur les pratiques ou les solutions.

Ce projet a permis aussi aux différents services et professionnels de l’établissement d’être sensibilisés et à certains de devenir de véritables acteurs du changement.

Comment les utilisateurs ont-ils appréhendé cette nouveauté ?

L’idée de RestoGaspi est arrivée au fil du projet. Nous avions l’idée de pouvoir répondre au besoin de calcul ou d’estimation du gaspillage alimentaire de manière utile et ludique, sans faire des pesées dans tous les services. Nous avons démarré par 2 tableurs Excel. La Fondation Carasso a souhaité aller plus loin et a financé la création d’outils de sensibilisation en ligne afin qu’ils soient disponibles et à la portée de tous. Le CH de Niort est fier de pouvoir offrir à chacun la possibilité de télécharger ces solutions. Le partage d’expériences doit profiter à tous.

Quels conseils donneriez-vous aux équipes qui souhaitent se lancer dans un projet similaire ?

N’hésitez pas à partager votre projet avec les équipes de la restauration, à les faire participer au projet. Et dans un second temps, trouvez les outils ou les formations pour les accompagner dans les changements de pratiques de leur métier. C’est indispensable pour la prise en charge du projet et pour la continuité de la démarche dans le temps.

Aujourd’hui, nos professionnels sont par exemple très fiers que les repas non distribués soient donnés au resto du cœur

Cette idée vous a plu ? Dites-le nous 


Consultez les autres idées

Repenser les vestiaires à l'hôpital

Une réponse habile aux problématiques récurrentes liées à la gestion des vestiaires de travail

11 janvier 2022

RSE et développement durable

Une démarche inédite de collecte et de recyclage de tous les masques à usage unique

24 janvier 2022 

RSE et développement durable

RestoGaspi et Carbon Meal : 2 outils de sensibilisation gratuits et faciles à utiliser pour une démarche développement durable

28 février 2022 

Le Centre Hospitalier de Dax propose deux documents de retour d’expérience et de prévention suite à cet évènement de cyberattaque un an après la crise.

22 mars 2022 

Le CHU de Nantes a mis en place des robots mobiles autonomes pour le transport de produits médicaux.

14 juin 2022 

Une véritable amélioration de la qualité de vie au travail des soignants et de la récupération des patients.

21 juin 2022 


Proposez votre idée

Vous souhaitez partager un projet mis en place dans votre établissement ?

Proposez votre idée